Hellin et Auray


Diferencias entre Auray y Hellín:
Una de las primeras diferencias es que Auray es un lugar en el que hay mucho turismo, por lo que hay más gente.
Las ciudades de alrededor tenían playa mientras que Hellín está situado en el centro de España.
Hellín es una ciudad más grande que Auray, por lo tanto hay mayor población.
Auray es una ciudad repleta de vegetación, rodeada de lugares verdes. En Hellín también hay vegetación pero menos.
En Auray hay río y en Hellin no, aunque está próximo a la ciudad.
Los cementerios son diferentes en Francia y España, ya que ellos colocan sus tumbas en el suelo.
En cuanto a la limpieza de las calles, Auray tiene menos suciedad que Hellín, ya que por las calles no hay papeles por el suelo.

Similitudes entre Auray y Hellin:
Hay muchos comercios(aunque al ser un lugar turístico la mayoría de las tiendas eran de souvenirs)
El mercado de Auray y el de Hellin son muy similares en cuanto a la distribución y en cuanto a la variedad de contenidos.
En Auray hay muchos lugares de ocio y bares al igual que en Hellín.
En Hellín y en Auray podemos encontrar ruinas romanas.
En ambos lugares hay museos y centros de información.
En el casco antiguo de ambas ciudades predominan las calles estrechas.



Diferencias existentes entre Auray (Francia) y Hellín (España).


- Las calles estan mucho mas limpias en Auray que en España, ya que la gente no ensucia tanto como en españa.
- En Francia las casas, comercios... Etc estan a grandes distancias, y en España esta mucho mas cerca.
- En Francia no existen gran cantidad de edificios, sino que viven en casas particulares, no en urbanizaciones ni bloques de edificios.
- Los horarios de comida en el pueblo Frances son muy diferentes que en españa, en Auray la hora de la comida ronda sobre las 11:30 o 12:00 de la mañana y en España sobre las 14:30 de la tarde.
- Los horarios escolares son totalmente diferentes, debido a que en Hellín son desde las 8:30 de la mañana hasta las 14:30, y en Auray comienzan las clases sobre las 8:00 y terminan sobre las 17:00 con la comida incluida en el instituto.
- En Auray no existe una calle principal como en Hellín, sino que las calles se distribuyen en forma de red.
- Las casas estan construidas de pieda o de madera, pero en Hellin estan construidas con ladrillo.


Similitudes existantes entre Auray (Francia) y Hellín (España).


- La zona del ayuntamiento de Auray es muy parecida al casco antiguo de Hellín en el que tambien se encuentra el ayuntamiento.
- los bares de Auray son muy parecidos al estilo hellinero.
- El parque de Hellín es muy parecido a algunas zonas existenten en Auray.
- El tipo de vegetacion es muy parecido al de Auray (Pinos... etc).



Les différences

  • A Hellin la ville est surtout composée d'immeubles, la plupart des correspondants espagnols vivaient dans le centre ville quasiment tous dans un appartement alors qu'en France, a Auray, nous vivons presque tous dans des maisons. Vivre dans le centre permet aux jeunes de se retrouver plus facilement. Il y a une bonne ambiance entre les jeunes.
  • A Auray les rues sont plus étroites que celles d'Hellin.
  • Hellin est une ville avec un relief plutôt plat contrairement à Auray.
  • Il y a une différence de propreté entre Hellin et Auray.
  • A Auray il y a un plus grand réseau de transport qu'à Hellin, Grâce à cela on peut se retrouver entre amis à la plage.
  • A Hellin toutes les activités se trouvent dans le centre tandis qu'à Auray il y a des activités externes (périphériques)

Les similitudes


  • Les deux villes ont un centre historique avec plusieurs architectures anciennes.
  • La verdure est présente dans les deux villes.
  • On trouve le même genre et le même nombre de commerces dans les deux villes.



La ciudad romana
La ciudad romana es heredera directa de la griega, pero tuvo un desarrollo gradual e ininterrumpido durante todo el Imperio. Generalmente, la ciudad romana está dividida por dos grandes calles que la cruzan de norte a sur, el cardo, y de este a oeste, el decumano. El resto de las calles, más pequeñas, parten de estas dos.
La ciudad romana contaba con alcantarillado y con una extensa red de abastecimiento de agua (acueductos, fuentes, termas…). Contaba con servicios de extinción de incendios y policía, y todo lo necesario para mejorar la salud pública.
Había toda clase de edificios públicos para el gobierno, el culto y el ocio (foros, templos, teatros…). Además, en las ciudades se conmemoraban las victorias mediante los arcos de triunfo.
El resto de la ciudad estaba ocupada por viviendas: insulae para los humildes y domus para los más ricos.
Generalmente, las ciudades no se empezaron a amurallar hasta las invasiones germánicas.




La ville romaine

L'organisation des rues
Le plan de la ville est souvent inspiré par un camp militaire : les routes se croisent perpendiculairement en formant un quadrillage. Le « cardo maximus » suit une orientation nord/sud et le « decumanus maximus » une orientation est/ouest. Les trottoirs n'étant pas dallés, les citoyens devaient se cotiser pour poser des dalles.


Par exemple, la ville d'Orléans suit aussi un quadrillage pour ses routes :


En partant de ces axes, la ville se partage en quartiers.
On doit faire une distinction entre les fondations établies en plaine et celles qui sont proches d’ une acropole. Dans les premières on peut respecter la "règle" du quadrillage, mais dans les autres on utilise au mieux le lieu choisi pour la défense.



external image PlanRoma.jpg



L'urbanisme


Les villes sont souvent organisées autour d'un point d'eau potable. On apporte généralement l'eau en construisant des aqueducs
external image aqueduc.jpg

photo de l'aqueduc du pont du Gard.


Les remparts


Dans les premiers temps de la domination romaine, les remparts sont considérés comme un honneur, cadeau d'un empereur pour remercier la ville de sa fidélité. La Gaule ayant des frontières bien gardées par les garnisons romaines, aucun risque d'invasion n'est vraiment possible.
Lorsque les Germains entreprennent d'envahir la Gaule, les remparts deviennent indispensables. Ils sont alors plantés très profondément dans le sol pour empêcher les envahisseurs de passer en dessous.


Les monuments


_ Toutes les villes s'organisent autour d'un place où se concentrent les activités commerciales et la vie sociale des citées : il suffit d'un forum pour former une cité.
_ La basilique sert pour les activitées commerciales privées. On peut aussi y implanter un tribunal pour les magistrats.
_ La curie sert de salle de réunion pour le sénat local.
_ Les amphitéatres sont réservés aux spectacles violents : combats de gladiateurs, chasse dans l'arène..
_ Les theatres sont destinées aux comédies, aux tragédies et aux mimes.
_ Les thermes servent de lieu pour se détendre, se laver, faire du sport...


Les activités


Les marchés se font sur le forum les jours de beaux temps et sous la basilique qund il pleut. Souvent des espaces sont réservées pour, il y a même quelque fois des marchés spécialisés.
Les boutiques peuvent avoir été louées à l'habitant d'une domus, ou bien être tenue par un affranchi ou un esclave du propriétaire qui dort souvent au-dessus de la boutique sur une mezzanine. Les activités des boutiques sont variées, les maîtres d'école y donnent leur cours , les dentistes et les ophtalmologues y opèrent (un bas-relief relate un opération de la cornée) et reçoivent leur patients en consultation. De l'huile, du pain, des épices, des fruits, de la viande, ...sont vendus dans ces petites boutiques.
Les salles de classe se trouvent dans les boutiques non loin du forum, mais lorsqu'il fait beau les cours se tiennent dehors, dans une cour par exemple. Le métier de maître d'école est mal considéré, assuré en général par "des esclaves, des affranchis et les petites gens". Le maître enseigne aux enfants de 7 à 11 ans à lire et à écrire. Seuls les enfants des plus riches familles ont accès, après avoir étudié avec les grammairiens,
A l'université où les rhéteurs, professeurs respectés, considérés comme les successeurs des druides, enseignent l'art oratoire et la rhétorique, bases indispensables de la culture gréco-latine indispensables à qui veut faire carrière publique.