Le Projet « Tandem » a reçu le prix européen « Language of a neighbouring country »
(prix sponsorisé par l’Unité Multilinguisme de la Commission européenn. Février 2011)
Le projet Etwinning franco-espagnol « Tandem » est un travail collaboratif à distance mené par les élèves de Claire Chevalier du lycée Benjamin Franklin à Auray et ceux de Rogelio Martinez del Oro de l’I.E.S. Melchor de Macanaz à Hellín (Sud Est de l’Espagne) pour comparer comment aujourd’hui, en France et en Espagne, chacun comprend, interroge, critique et s’approprie la civilisation romaine.

Cette ouverture est vraiment intéressante : le latin est un enseignement partagé par d’autres jeunes en Europe, et c’est toujours bon de le savoir... ; par ailleurs, en travaillant ainsi, j’ai appris personnellement certaines choses en m’intéressant de plus près à l’archéologie espagnole par exemple (Tarragone, Ségobrige, Merida..etc.).
Plutôt que d’utiliser maladroitement l’anglais, qui nous inonde, ou encore le latin, qui aurait limité les échanges, nous avons préféré nous exprimer dans nos langues : chacun s’exprime dans sa langue et lit celle de l’autre.
Depuis vingt ans, des programmes européens tels que Galatéa/Galanet ou Euromania travaillent sur l’intercompréhension, clé du plurilinguisme. Une vingtaine d’heures de lecture attentives suffisent à des locuteurs de langue romane qui souhaitent se comprendre.
Et de fait, même les élèves germanistes, non hispanisants, se sont pris au jeu et ont découvert le plaisir de comprendre l’Espagnol. Le dispositif met l’accent sur la réception (compréhension) et c’est aussi justement un des atouts des latinistes.
L’intercompréhension ?
Un jeu divertissant, valorisant et fécond, où l’on met donc à profit ses compétences de lecteur (prise en compte du contexte, questionnement, observation du lexique) et ses qualités rédactionnelles (prise en compte du destinataire, concision et souci de clarté).
Un jeu, qui modifie la relation des professeurs et des élèves face à la langue étrangère : chacun peut coopérer, partager ses intuitions, proposer des rapprochements à l’appui de son propre répertoire langagier.
Un jeu, où l’on découvre que le joyeux mélange des langues – physiologiquement inscrit dans notre cerveau et toujours à l’œuvre dans la réalité socio-linguistique - est bien plus fructueux que déroutant, bien plus productif qu’inhibant, bien plus fondé que ne nous le laisserait croire l’idéologie monolingue, héritée de longue date en France.
A tout le moins, les expressions ensoleillées des élèves espagnols ne sont pas passés inaperçues... "estoy encantado" ...chante mieux que le standard "nice to meet you", non ?
Bien sûr, il y a une lutte à mener : la peur des faux-amis, la peur des confusions et le dénigrement de soi sont souvent là au départ, mais justement le jeu en vaut la chandelle puisque, une fois accepté le petit effort qui consiste à lire, d’abord les messages de présentations et ensuite les travaux des espagnols, il y a un gain formidable : confiance en soi , plaisir, curiosité...
Pour coopérer, un wiki http://tandem-etwinning.wikispaces.com/
Ouvert gratuitement sur wikispaces.com, et rapidement exonéré des publicités compte tenu de son objectif pédagogique, cet outil facile et dynamique a permis aux élèves d’écrire des pages communes en initiant un propos ou en répondant au travail de leurs partenaires. L’onglet « Discussion » associé à chaque page a facilité la communication. Plusieurs widgets peuvent y être ajoutés...
Trois activités ont rythmé l’année scolaire 2009-2010 :
- L’exploration des expressions célèbres issues de l’antiquité.
- La création d’une vidéo jouant sur le contraste entre le monde antique et moderne.
- La présentation d’un texte choisi, segmenté, coloré et illustré pour évoquer de part et d’autre les empereurs romains ou les grandes princesses étrangères de l’antiquité, en fonction des programmes.
L’année 2011 s’ouvre, elle, sur un échange - très attendu - et qui donne la part belle à l’hospitalité : accueillir et être accueilli, se parler de vive voix, travailler et rire ensemble. Une expérience inoubliable ! Vraiment notre séjour à Hellín au mois de février a été formidable. Les élèves sont enchantés !
Sur place, trois activités ont été menées en cours de latin : explication des " locutions latines", traduction d’un texte facile, comparaison lexicale ( latin catalan, castillan, anglais, français), et les élèves ont aussi cuisiné chez leurs correspondants pour préparer un banquet romain ( près de 200 personnes !).
Si vous voulez tester votre compréhension de l’espagnol, une petite lecture :http://www.laverdad.es/albacete/v/2...
Si vous voulez trouver un collègue de langues anciennes en Europe : inscrivez-vous sur http://www.etwinning.net/fr/pub/ind...